Mélenchon, le meilleur à gauche !

SONDAGE – 2022 : Mélenchon en tête de la gauche et devant LR

C’est l’enseignement principal du dernier sondage Elabe pour BFMTV : à la question « Si le premier tour de la présidentielle avait lieu dimanche, pour qui voteriez-vous? », Jean-Luc Mélenchon arrive systématiquement en tête à gauche. Il s’impose même à la 3e place, devant LR, et donc en position de force pour venir percuter le duo Macron-Le Pen.

Mélenchon en tête de la gauche

Ce 1er juillet 2020, l’institut Elabe publiait un sondage pour BFMTV intitulé Les Français et l’exécutif après les municipales, où il est principalement question des personnalités envisagées par les Français pour succéder ou non à Édouard Philippe. Mais une autre question a aussi été testée : « Si le premier tour de la présidentielle avait lieu dimanche, pour qui voteriez-vous? », et les résultats sont sans appel. Plusieurs scénarios sont envisagés par l’institut à gauche : les candidatures de Yannick Jadot et Olivier Faure séparées ou une candidature commune du PS et d’EELV. Dans les deux cas, Jean-Luc Mélenchon est en tête avec 12,5% dans la plupart des cas, tandis qu’EELV avec ou sans PS évolue autour de 8,5-9%.

Autre information importante de ce sondage : Jean-Luc Mélenchon se hisse à la troisième place et devance le candidat LR dans trois cas sur quatre. En effet deux hypothèses sont envisagées pour ce parti dans le sondage : les candidatures de Xavier Bertrand ou de François Baroin à la tête des Républicains. Mais là aussi, peu de différence entre les deux : Jean-Luc Mélenchon les devance presque partout et apparaît comme le seul candidat du camp humaniste capable de devancer la droite conservatrice.

Mélenchon autour de 20% chez les jeunes, les ouvriers et les employés

Ces très bons résultats de Jean-Luc Mélenchon s’expliquent par l’augmentation de la participation envisagée pour l’élection présidentielle par rapport à d’autres élections. Ainsi, Mélenchon réaliserait des scores très impressionnants chez les catégories les plus abstentionnistes aux dernières élections municipales : les jeunes et les catégories populaires, en particulier.

Par exemple, alors que 72 % des 18-34 ans se sont abstenus lors des dernières élections municipales, le sondage d’Elabe crédite le leader de la France insoumise de 17 % d’intentions de vote chez les 18-24 ans et même 22% chez les 25-34 ans ! De la même manière, 18 % des ouvriers et employés voteraient pour Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle (contre respectivement 2 et 3 % pour Olivier Faure et Yannick Jadot).

Des chiffres qui rappellent que l’élection présidentielle, contrairement aux élections dites « intermédiaires », mobilisent une part conséquente de la population française, et qu’elle ne peut être abordée comme aucune autre. L’enjeu principal pour renverser le duo Macron-Le Pen sera donc l’augmentation de la participation et la mobilisation des jeunes et des catégories populaires.

Par Pierre Joigneaux et Flore Cathala