Algérie : J’y suis, j’y reste !

Abdelaziz Bouteflika, par   un tour de passe-passe   d’une incroyable légèreté   politique, annule l’élection présidentielle du 18 avril 2019 pour…   rester encore au pouvoir.   Au moment où des millions   d’Algériens exigent qu’il quitte la   scène politique en raison   de son incapacité à

Lire la suite